Une dixième édition...

Ca se fête dignement !


Que le temps passe vite ! Surtout quand on s’amuse ! Nous en sommes déjà à la dixième édition de notre « bonne vieille » Fête de la Ruralité ! Et toujours pas de signe de lassitude, toujours le même enthousiasme et la même envie chez toutes celles et tous ceux qui s’investissent dans le projet, et chez notre public ! Alors, il faut marquer le coup ! Cette année, on se fait, on vous fait plaisir, avec quelques nouveautés, quelques initiatives « en plus», pour rendre l’édition 2019 encore plus belle ! Pointons-en quelques-unes...

- Les enfants seront gâtés, avec la présence d’un grand carrousel à l’ancienne !

- Des contes africains seront proposés dans la Cabane aux contes, tandis qu’une « petite charrette à contes » se promènera sur le terrain de football, à la recherche d’oreilles curieuses et audacieuses !

- Dans l’animalerie, la ferme pédagogique itinérante « La Grange Vadrouille » attend les bambins. Au programme, traite d’une fausse vache, câlins aux animaux, fabrication du beurre et plein d’autres activités...

- Dans l’animalerie aussi, la Fête de la Ruralité accueille des chanteurs d’exception : ne pas manquer le nouveau stand des « Oiseaux du Condroz » !

- Du côté des machines, vos enfants pourront prendre les commandes d’un vrai tracteur et passer un mini-permis tracteur ! 

- Le Préhistomuseum de Flémalle sera de la partie et nous emmènera aux origines de notre ruralité.

- La Province de Liège et son laboratoire seront eux aussi présents dans la section Marché artisanal du site. Clémentine Nystens et Fanny Deroua arrivent avec une proposition plutôt sympa : venez avec un échantillon de la terre de votre jardin pour la faire analyser gratuitement (consignes pour le prélèvement : sur le site de la Province de Liège) ! En plus, il y aura plein d’activités ludiques pour les enfants autour du thème de la terre... 

- Encore plus de musique, avec une ambiance guinguette en début d’après-midi, sous les notes de la Société d’Accordéonistes Marchois... A ne pas manquer non plus En Fanfare, cinq musiciens déjantés qui circuleront dans les allées...

- Les Vylois Lucas et Pauline Masson nous préparent un petit recueil de témoignages des participants à la Fête de la Ruralité, sous forme de capsules vidéos. Ils donneront aussi au public la possibilité de s’exprimer à travers un photomaton « à messages » !

Thème 2019 :

Ruralité terre d'accueil !


Tout en gardant ses fondamentaux, la Fête de la Ruralité tente chaque année de se renouveler, à travers un thème particulier. Ruralité terre d’accueil : voici le thème de cette dixième édition. 

L’idée est de mettre en valeur le fait que la ruralité, la vie de nos campagnes s’est construite et s’est développée avec l’arrivée constante de populations extérieures et par le mélange des origines et des cultures. Un mouvement constant qui modifie et forge notre identité, en l’enrichissant et en l’ouvrant à d’autres horizons.

Dans cette perspective, le Préhistomuseum de Flémalle comptera parmi les invités de marque de la Fête de la Ruralité 2019. L’objectif du musée : nous faire comprendre comment l’agriculture elle-même a été, selon toute vraisemblance, apportée par des populations venues de l’est aux chasseurs cueilleurs que nous étions jusque-là dans nos régions... Le tout à travers des explications passionnantes mais aussi des manipulations d’objets, des jeux, des expériences...

Les immigrations plus récentes seront aussi évoquées, à travers un quizz notamment, comme celle des Italiens ou des Flamands (par exemple), liée à notre passé industriel. !

Officiel :

Cette année, la Wallonie nous attribue le label : « C’est ma ruralité » !

Cette année, notre fête s’est vu attribuer le label « C’est ma ruralité » par le Ministre de l’Agriculture de la Wallonie, René Collin, et par son administration, la Direction générale opérationnelle de l’Agriculture, des Ressources naturelles et de l’Environnement ! Elle a donc été reconnue comme un projet « favorisant les liens intergénérationnels et les espaces de rencontre et de bien-être en milieu rural ». Une belle reconnaissance pour notre événement, cela fait chaud au coeur ! C’est aussi un coup de pouce financier appréciable pour organiser cette édition et en maintenir la gratuité... Merci la Wallonie !

Dans le cadre de notre candidature, voici comment nous avons présenté notre compréhension du concept « C’est ma ruralité »...

  • « C’est ma ruralité » : cette expression pourrait parfaitement résumer l’esprit qui a présidé à la création de notre événement, en juillet 2010. Plus qu’un événement d’ailleurs, toute cette dynamique issue d’initiatives citoyennes n’a jamais eu pour autre objet que d’affirmer de manière positive notre appartenance à la ruralité, envisagée moins comme un type d’habitat que comme un style de vie et un ensemble de valeurs porteuses d’avenir.
  • Si l’on veut être honnête, l’expression « Ce sont nos ruralités » pourrait également convenir pour résumer notre démarche. Car l’idée est bien là : la ruralité n’est pas un mode de vie unique et sclérosé, replié sur un passé idéalisé ou folklorique. La ruralité est bien vivante, moderne et surtout multiple. Il y a dix mille façons d’être « rural » ou de participer à la « ruralité ». Il y a de nombreux points de vue, des évolutions possibles, des choses à inventer ou bien à retrouver. C’est bien à cette diversité que notre fête veut donner la parole, c’est elle que nous souhaitons mettre en valeur à travers un événement convivial.
  • Particularité de notre dixième édition à venir : elle s’articulera (entre autres) autour du thème « Ruralité terre d’accueil ». L’idée est de mettre en valeur le fait que la ruralité, la vie de nos campagnes s’est construite et s’est développée avec l’arrivée constante de populations extérieures et par le mélange des origines et des cultures. (...) A ce titre, « C’est notre ruralité » pourrait aussi servir de devise à notre fête.